SELARL astra juris by Veronica Vecchioni

Le cabinet franco-italien tendance

“Le Cabinet VECCHIONI, attaché depuis sa création
à un développement « progressiste », sait faire la part entre le respect des pratiques traditionnelles lié à notre profession d’Avocat et la nécessité de faire bouger « les lignes » par l’innovation dans notre profession.”

“Un développement avant gardiste, visant à anticiper l’évolution de la nature d’une activité, en l’occurrence celle du métier d’Avocat.
Un développement axé sur l’humain : la relation client étant un axe fondamental de travail dans la conception de la profession et de l’activité commerciale, de Maître VECCHIONI.”

“Le cabinet VECCHIONI a été marqué depuis sa création par des évènements fondamentaux qui ont confirmé son évolution constante et consacré sa longévité.”

“En 2013 : la rénovation du site internet du Cabinet VECCHIONI, a reçu à ce jour plus de 375 000 visites. L'important succès de notre site auprès du public s'est traduit par l'obtention de 5 prospects en moyenne par semaine, ainsi que par le développement d'un important tissu de clients institutionnels.”

“En janvier 2015 : Création de la SELARL ASTRA JURIS . il s’agit, d’un point de vue entrepreneurial, d’un moment clé du CABINET VECCHIONI. La SELARL ASTRA JURIS sera la concrétisation de nouveaux projets et la consolidation de l’expérience acquise depuis de nombreuses années par le CABINET VECCHIONI.”

“En août 2015 : déménagement du Cabinet VECCHIONI dans ses actuels locaux, 1 place Masséna à Nice, afin gagner encore en visibilité.”

“Lors du dernier trimestre de l'année 2015 : restructuration globale du cabinet au niveau du personnel, pour parvenir finalement à sa structure actuelle, composée d'une équipe de 8 personnes.”

INTERVIEW D’UN AVOCAT PAS COMME LES AUTRES

Maître Veronica VECCHIONI

Quelles sont les grandes étapes de votre carrière ?

Dès ma réussite au concours permettant d’intégrer l’école d’Avocats de Strasbourg, en 1999, suite à mes études en droit communautaire et européen, j’ai commencé à développer une approche entrepreneuriale de la profession d’avocat. J’étais déjà convaincue que ce métier, habituellement associé à un exercice traditionnel, sans grand rapport avec l’univers de l’entreprise, avait tout à gagner à s’en inspirer.

Encore en cours de formation CRFPAA de Strasbourg, je décidais alors de mettre à profit, dans le cadre de mon futur métier, ma double culture Franco-Italienne et ma connaissance approfondie des outils de droit Européens en envisageant la création de mon Cabinet à Nice. Je constatais que le marché juridique des relations transfrontalières n’était visiblement pas exploité.

Il y avait donc là pour moi une niche de marché à occuper, en rapport avec le développement des outils de droit européen favorisant les échanges économiques transfrontaliers.

Quelle est l’expérience qui vous a le plus marqué dans votre carrière ?

En 2008, j’ai œuvré à la création de la 1ère Société Coopérative Européenne (SCE) en matière de santé, entre une société mutuelle française et une société mutuelle italienne. Cette réussite me tient particulièrement à cœur, car elle est la parfaite consécration de mes aspirations premières :

  • Tout d’abord, travailler dans le cadre des relations économiques franco-italiennes, en l’occurrence pour deux importantes sociétés nationales ;
  • Et d’autre part, mettre à profit mes connaissances en matière de droit européen pour faire exister mon entreprise sur une niche de marché inédite, ayant été en effet la seule à pouvoir proposer à ces sociétés les moyens de réalisation de leur projet, grâce à l’utilisation de cet outil de droit européen (SCE) nouvellement créé.

Votre plus beau succès ?

Il s’agit de l’obtention, à plusieurs reprises, d’un revirement jurisprudentiel (en septembre 2014, puis en novembre et décembre 2016), concernant la qualification d’une activité commerciale et esthétique ; revirement obtenu à l’issue de 5 années de travail, et signifiant l’adhésion de certaines instances au raisonnement juridique que je m’étais personnellement attachée à élaborer.

Outre la satisfaction personnelle que j’ai retirée de ce succès, j’y attache d’autant plus d’importance qu’il a permis de préserver de nombreux postes de travail au sein de l’entreprise que je représentais.

Quels sont les challenges de votre poste ?

Être avocate, manager, gérante, et ce tout à la fois ; le tout avec enthousiasme, et sourire !

Vous êtes chargée d'enseignement à la faculté de droit de Nice Sophia Antipolis. Quelle importance accordez-vous à la formation ?

Forte de mon expérience professionnelle et de mes trois années de conférencière pour le Centre Européen d’excellence Jean Monet, je suis en effet chargée d’enseignement à la Faculté de Droit de Nice Sophia Antipolis pour le Master II Droit Européen des Affaire en matière de réglementation Européenne de l’Environnement.

J’accorde une importance supérieure à la transmission de mon expérience, aussi bien aux étudiants qu’aux stagiaires que je recrute régulièrement au sein de mon cabinet.
La transmission de mon expérience se concrétise, au sein de mon cabinet, par une responsabilisation des stagiaires ainsi qu’ une participation active à tous les programmes de mon cabinet. Je leurs accorde un maximum d’autonomie estimant que mon rôle est de les guider en favorisant et accueillant leurs propres initiatives, pertinentes, dans la pratique du droit.

Concernant ma mission à la Faculté de Droit, j’estime que la transmission de mes compétences aux étudiants passe par la vision pratique du droit, vecteur principal de la structure de l’esprit et de l’élan nécessaires pour œuvrer dans les professions juridiques.

Vous êtes reconnue dans monde du droit de la santé et de l'esthétique. Pourquoi ?

Le marché de l’esthétique et de la santé est en constante évolution : Il me paraissait indispensable qu’un professionnel du Droit puisse, dans le cadre dune politique de prévention et de précaution, proposer aux professionnels oeuvrant dans la santé et l’esthétique, les conseiller sur l’encadrement juridique de leur activité ainsi que sur l’exercice et le développement de leur structure.

Ainsi, j’œuvre depuis cinq années dans ce domaine, ce qui m’a amenée à intervenir dans le cadre de Conférences, auprès de médecins et d’esthéticiennes, afin de les aider à cobler le cadre juridique de leurs activités exercées et développée avec des nouvelles technologies.

Quel est votre style managérial ?

J’ai opté, au fil du temps, pour un style managérial « Tout à la fois » :

  • Directif, afin que chaque personne travaillant sous mes ordres se voie assigner une direction de travail claire, assise sur des consignes précises ;
  • Délégatif, afin de responsabiliser mes collaborateurs dans leur action au sein de mon cabinet, et de favoriser ainsi leur sentiment d’appartenance à la réussite d’une “entreprise” commune, au double sens du terme.

Quelle est votre réussite personnelle dans le cabinet ?

  • Tout d’abord, je vois comme une réussite, en soi, la longévité de mon cabinet, c’est-à-dire de l’entreprise que j’ai créé par mes propres soins et qui existe depuis bientôt 18 ans.
  • Je considère également comme une réussite personnelle l’adhésion de mes collaborateurs autour d’une identité commune qui est celle de l’entreprise que j’ai initialement imaginée, puis construite et développée.

Autour de cette identité, une véritable équipe de travail s’est constituée et je m’attache autant que possible, pour la pérenniser, à maintenir une dynamique inspirée par la position « de guide » que je m’efforce d’être, quelles que soient les circonstances et les difficultés.

Vos Diplômes ?

  • Juin 1992 : obtention du Baccalauréat série B au lycée Kléber de Strasbourg (mention bien) / obtention de la « Maturit à Scientifica », équivalence italienne du baccalauréat.
  • Juin 1996 : Maîtrise en Droit Général auprès de l’Université Robert Schuman de Strasbourg.
  • Novembre 1999 : titulaire du Certificat d’Aptitude à la Profession d’Avocat (CAPA) auprès du Centre de formation des Avocats de Strasbourg.
  • Novembre 1999 : titulaire du Certificat d’Entrée au Centre Régional de Formation Professionnelle des Avocats d’Alsace (CRFPAA) à Strasbourg.

L’équipe